Journée d’étude de l’Association des Transcripteurs Adaptateurs Francophones 2022

Accéder au bulletin d’inscription et au programme détaillé.

Le métier de transcription adaptation. Positionnements et perspectives

Vendredi 17 juin 2022 à l’Institut Montéclair, 51 rue du Vallon, 49000 Angers.

Durée 7 heures. Places limitées. Intervenants à confirmer.

Tarifs : professionnel du secteur 100€, adhérent ATAF 80€, autre contacter ATAF. Repas de midi inclus.

Objectifs   

  • Échanger sur les thématiques métier.
  • S’informer sur les outils et pratiques.
  • Interroger les évolutions de l’édition adaptée.

Programme

Thématiques métier

  • Pratiques de lecture et d’écriture chez des personnes braillistes.
  • Vers une description commune des adaptations (échange). 

Outils & pratiques

  • Retour d’expérience : mise en place d’une chaîne d’adaptation semi automatisée pour le Pole d’adaptation des ouvrages numériques de l’AVH.
  • Outils de gestion : bases de données et outils web (démonstrations et discussions).

Positionnement professionnel

  • Les transcripteurs et l’édition nativement accessible.
  • Les transcripteurs et l’édition adaptée.

Comme chaque année, le lendemain, se déroulera l’Assemblée Générale de l’association. Nous vous espérons nombreux !

 

 

Réunion thématique ATAF 24 mars 2022

ATAF vous invite à une réunion thématique jeudi 24 mars 2022 de 13h à
14h, sur Zoom.

Théophile Vier, ergonome et formateur à l’IJA Toulouse, exposera les
résultats de son étude sur les recommandations pour la création de DER,
lancée en novembre 2021 lors d’une précédente réunion thématique ATAF.
Après sa présentation, nous pourrons commenter ces pratiques de DER.

Pour favoriser les échanges, cette réunion sera ouverte à tous, et nous
vous espérons nombreux, adhérents ou non-adhérents. Le lien Zoom pour se connecter à la visio-conférence sera envoyé à nos contacts habituels par mail. (Si vous souhaitez le recevoir, écrivez à notre adresse de contact.)

Si vous avez raté l’épisode précédent, il n’est pas trop tard !
Compte-rendu de la réunion du 17 novembre et présentation de l’étude ici.

Besoin de parents / enfants de 2 à 6 ans pour projet de recherche sur le livre tactile

Un projet de recherche participative intitulé « TACTILIVRE, LE LIVRE TACTILE COMME OUTIL DE COMMUNICATION ET D’INTERVENTION PRÉCOCE » démarre. Il est coordonné par Florence Bara (enseignante-chercheuse à l’Université Jean-Jaurès de Toulouse) et soutenu par la FIRAH (Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap). 

LES DOIGTS QUI RÊVENT y est associé. De ce projet découlera l’édition d’un album tactile.


LDQR recherche des parents d’enfants ayant une déficience visuelle et/ou un trouble du développement intellectuel (âgés de 2 à 6 ans) qui voudraient s’impliquer dans ce projet avec leur enfant. Ils recevront notamment en prêt des livres à lire en famille! 


Détails du projet sur le site LDQR : https://ldqr.org/association/recherches-en-cours/

Pour participer à cette recherche collaborative (ou simplement poser des questions), merci de contacter Florence Bara avant fin mars 2022 : florence.bara@univ-tlse2.fr

Lettre ouverte au Président de la République

Courrier rédigé par ATAF à la demande (et en collaboration avec) des transcripteurs-adaptateurs à la suite d’une réunion nationale de transcripteurs qui s’est tenue fin janvier.

Les transcripteurs-adaptateurs parmi les oubliés du Ségur

ATAF est une association fondée sur une identité professionnelle. Elle fédère et représente les transcripteurs-adaptateurs de documents, soit environ 200 personnes en France (estimation IGAS – 2016) exerçant majoritairement dans des Établissements et Services Médico-Sociaux.

À ce titre, nous avons été interpellés par de nombreux collègues au sujet des revalorisations de salaires issues du Ségur de la Santé étendu au secteur médico-social. Le traitement inégal des différents professionnels entraîne un profond sentiment d’injustice au sein des équipes. 

Bien que méconnu, notre métier de transcripteur-adaptateur est indispensable dans l’accompagnement et la scolarisation des enfants en situation de handicap. Nous assurons la mise en accessibilité des supports (documents pédagogiques, manuels scolaires, livres) nécessaire à l’inclusion des jeunes déficients visuels. Notre travail d’adaptation requiert une connaissance fine des publics concernés et mobilise des compétences et des techniques spécifiques : braille, grands caractères, dessin en relief, adaptations pour les TSLA (troubles dys).

Le secteur médico-social a besoin de tous ses salariés, des services administratifs aux professionnels de l’accompagnement, des postes de direction aux agents d’entretien. Tous se sont adaptés aux nouvelles contraintes liées à la pandémie, et se sont pleinement mobilisés pour garantir la continuité des services. Tous sont essentiels.

Nous revendiquons, dans le cadre du Ségur de la Santé, la reconnaissance de tous les métiers du médico-social par la revalorisation de tous les salaires sans remise en cause des conventions collectives.

Nous souhaitons procéder à l’envoi du courrier, accompagné des signatures, le plus tôt possible en vue des mobilisations prochaines des oubliés du Ségur.

Pour assurer la collecte des signatures, ATAF a créé une pétition en ligne que vous trouverez à cette adresse : http://www.leslignesbougent.org/petitions/les-transcripteurs-adaptateurs-parmi-les-oublies-du-segur-6410/ Afin de mobiliser le plus de monde possible, n’hésitez pas à signer puis à diffuser largement ce lien à vos collègues transcripteurs.

Mise à jour du 2/2/2022

Cette lettre a été envoyée mardi 1er février 2022
– au Président de la République
– au Premier Ministre
– à la Ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie
– au Ministre des Solidarité et de la Santé
– aux syndicats salariés et employeurs

Réunion thématique 17 novembre : le compte-rendu

La réunion thématique consacrée à la découverte de pratiques professionnelles d’autres pays a été suivie par 35 personnes environ, représentant 26 établissements ou associations.

Grâce aux trois intervenants, nous avons pu découvrir l’organisation de l’accompagnement des déficients visuels et l’édition adaptée en Belgique et en Suisse, ainsi qu’une étude concernant la conception de dessin en relief, dont la deuxième étape fait directement appel à la participation des transcripteurs-adaptateurs.

Compte-rendu de la réunion ATAF du 17 novembre 2021

Description détaillée de l’étude concernant la conception de DER (participation possible jusqu’à fin décembre 2021)

Appel à volontaires pour participer à une étude sur les recommandations pour la création de DER

Dans le cadre de son doctorat en psychologie, Théophile Vier, ergonome au sein de l’Institut des Jeunes Aveugles, s’intéresse à l’impact de l’utilisation des supports 2D (dessins en relief) et 3D (maquettes) pour les apprentissages spatiaux d’enfants aveugles et malvoyants. Ce travail de doctorat est co-dirigé par Julie Lemarié, Professeure de Psychologie à l’Université Toulouse Jean Jaurès, laboratoire CLLE, et Christophe Jouffrais, Directeur de Recherche au CNRS, laboratoire Cherchons pour Voir.

Dans une première étude bibliographique réalisée cette année, Théophile a compilé un ensemble de recommandations pratiques et concrètes permettant de faciliter la création de DER pédagogiques. Ces recommandations proviennent de professionnels du monde entier, tels que la structure française de l’INSHEA ou les structures américaines et canadiennes membres de la Braille Authority of North America.

À travers cet appel, les membres de l’Association des Transcripteurs et Adaptateurs Francophones, mais aussi, de façon plus large, tous les professionnels créateurs de DER, sont sollicités pour consulter et critiquer cette synthèse. L’objectif est de confronter les recommandations compilées par Théophile aux pratiques et connaissances des professionnels français de l’adaptation.

Le questionnaire est téléchargeable sur un Google Drive dont le lien est donné en bas de page. Chacune des sources citées est également disponible sur ce même espace.

Si vous êtes intéressé.es par cette étude, il vous est demandé pour chacune des recommandations :

  • si vous avez connaissance de la recommandation en question,
  • si vous l’appliquez ou non,
  • si vous avez des commentaires supplémentaires à faire concernant cette recommandation.

La réponse au questionnaire dure entre 20 min et 1h selon la quantité de commentaires que vous ferez. Nous sommes bien sûr très intéressés par tous les commentaires que vous pouvez avoir !

Toutes vos réponses et vos annotations se feront sur un document type tableur (aux formats .xls et .odt en fonction du logiciel que vous utilisez, Microsoft Excel ou LibreOffice Calc) que vous pouvez télécharger à cette adresse :

https://drive.google.com/drive/folders/1_TW3AwMdKi4qi8iY_VcL0B75sevdgy8L?usp=sharing

Attention à bien le télécharger et non juste à l’ouvrir dans le navigateur. Le cas échéant, il s’ouvrira en lecture seule et vous ne pourrez pas le compléter.

Une fois complété, vous le renverrez à l’adresse suivante : t.vier@ijatoulouse.org.

Le recueil de documents sera arrêté au début de l’année civile 2022, soit au 3 janvier 2022. Une présentation des résultats sera organisée ultérieurement dans le cadre d’une réunion de l’ATAF et sera l’occasion de lancer une discussion entre les différents participants. Vous serez bien entendu informés dès que la date de cette présentation aura été fixée.

Si vous avez des questions concernant cette étude ou que vous rencontrez la moindre difficulté dans sa réalisation, n’hésitez surtout pas à contacter Théophile à cette même adresse t.vier@ijatoulouse.org.

Note : Toutes les données récoltées ainsi que vos coordonnées seront anonymisées et utilisées dans le seul cadre de la recherche présente. Elles seront utilisées par les seuls chercheurs concernés par cette recherche. Elles seront stockées sur un serveur du CNRS pendant 3 ans à des fins d’analyse puis seront détruites. Vous pouvez renoncer à participer à cette étude et demander la destruction des données vous concernant à tout moment sans aucune justification.

« Cherchons pour Voir » est un laboratoire de recherche au service des déficients visuels, de leurs familles, et des professionnels qui les accompagnent. Sa vocation est de développer de nouvelles connaissances et de nouvelles technologies d’assistance afin d’améliorer l’autonomie et la qualité de vie des personnes non-voyantes et malvoyantes.

Ce laboratoire est issu de la collaboration entre le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’Université Paul-Sabatier (UPS) et l’Université Jean Jaurès (UT2J) de Toulouse et le Centre d’éducation Spécialisée – Institut des Jeunes Aveugles (IJA) de Toulouse.

Pour en savoir plus : https://cherchonspourvoir.org

Article rédigé par Théophile Vier, ergonome, Institut des Jeunes Aveugles, Toulouse

Réunion thématique ATAF 17 novembre 2021

ATAF vous invite à une réunion thématique mercredi 17 novembre 2021 de 10h à 12h, sur Zoom.

Nous vous invitons à découvrir les pratiques dans d’autres pays, grâce à
deux invités :
  • Théophile Vier, ergonome et formateur à l’IJA Toulouse, exposera ses
recherches en cours dans le cadre de sa thèse « Comment améliorer la
construction des représentations spatiales chez des élèves aveugles
grâce aux dessins en relief ou aux modèles interactif » qui recense les
pratiques de DER  dans de nombreux pays.
  • Bénédicte Frippiat, directrice générale et responsable du pôle
Transcription et Adaptation  de EQLA, décrira l’accompagnement des
déficients visuels et l’édition adaptée en Belgique et dans son
établissement.

Ces interventions seront suivies d’échanges avec les invités.

Pour favoriser les échanges, cette réunion sera ouverte à tous, et nous vous espérons nombreux, adhérents ou non-adhérents. Le lien Zoom pour se connecter à la visio-conférence sera envoyé à nos contacts habituels par mail. (Si vous souhaitez le recevoir, écrivez à notre adresse de contact.)

retour haut de page